Téléchargement gratuit

Thanks !

Your download will start in a moment !

Pourquoi le lire ?

La pénurie de matières premières industrielles qui frappe l’ensemble des marchés depuis début 2021 ne semble pas prête de s’arrêter. Si tous les secteurs semblent touchés, celui de l’automobile est particulièrement impacté. En un an, le prix des matières premières industrielles a été multiplié par 1,7  et celui des semi-conducteurs, composant qui fait justement défaut à l’industrie automobile a doublé selon l’Insee. La production de véhicules neufs a été ralentie en 2021. Les perturbations devraient se prolonger en 2022, si bien que les gestionnaires de flotte sont encouragés à anticiper leurs commandes.
 
Selon le cabinet de conseil Alix Partners,  les perturbations rencontrées sur la chaîne d’approvisionnement, liées à différentes pénuries en semi-conducteurs, plastique et acier devraient occasionner des pertes équivalentes à 210 milliards de dollars pour les constructeurs automobiles. Outre la tension sur l’approvisionnement en semi-conducteurs, l’industrie automobile pourrait bientôt souffrir aussi d’une pénurie de magnésium, matériau indispensable à la production d’aluminium provenant principalement de Chine.
 
En dehors de la hausse des prix directement liée à la pénurie, les conséquences sont multiples : des arrêts de production en chaîne, des ventes à la baisse et des marges fortement rognées pour les constructeurs, ce qui devrait se traduire par une hausse des prix pour le consommateur final.
Découvrez tous les impacts pour l’industrie automobile dans notre livre blanc !

Sujets abordés

  • Pénurie
  • Automobile
  • Semi-conducteurs
  • Industrie
Restez
Informé
MERCI !

Votre message à bien été envoyé,
nous vous répondrons sous 24H !

FERMER